Cette compétition annuelle rassemble chaque année des étudiants de différentes universités européennes. Ils doivent concevoir et programmer un robot capable de réaliser une série de tâches dans une culture en lignes. Pour 2016 : naviguer en autonomie et éviter les obstacles, détecter des mauvaises herbes et les traiter, faire le plein de semences puis semer. Le tout étant conclu par une épreuve de figures libres. Une vingtaine d’équipes ont participé. Les jeunes ont confronté leur savoir-faire technologique à l’expérience pratique des visiteurs.